❮ Retour

Samoëns à découvrir

Ce qui frappe en arrivant à Samoëns, c’est la quiétude et le charme des lieux. Ce village, semi-piéton, vous promet donc un dépaysement total dans le cadre idyllique des Alpes. C’est le lieu idéal pour vos prochaines visites.

Samoëns est un village de Haute-Savoie, situé au coeur de la vallée du Giffre dans les Alpes françaises. Situé à 700 mètres d’altitude, Samoëns bénéficie d’une position idéale à seulement une heure de Genève, d’Annecy ou encore de Chamonix. Surplombé par le cirque de Sixt-Fer-à-Cheval, l’Aiguille du Criou ou encore le col de Joux Plane, le village reflète parfaitement la beauté des paysages alentours.
A l’origine, Samoëns fait référence à une expression médiévale signifiant « les sept monts » qui entouraient alors le village (Cuidex, Vigny, Folly, Oddaz, Bostan, Chardonnière, Freterolles, La Vullie). « Les sept monts » font aujourd’hui écho au nom donné aux habitants de Samoëns : les Septimontains.

L’atout principal de Samoëns ?
Sa place centrale retraçant l’histoire du village. Entre la grenette, le Château de la Tour, le gros tilleul, l’église et la fontaine aux becs de bronze, cette place est le coeur historique de Samoëns et retracent le savoir-faire local des septimontains.
Samoëns s’articule également autour de 9 hameaux ayant chacun une chapelle d’exception. Parmi les hameaux les plus importants : Bérouze, Chantemerle, Vercland, Allamands et Vallons.
Au détour de chaque rue, de chaque sentier ou de chaque chapelle, une autre histoire s’affiche fièrement, celle des tailleurs de pierre.
En 1659, les frahans (nom donné aux tailleurs de pierre) étaient si nombreux à Samoëns et leur savoir-faire si réputé, qu’ils se sont regroupés au sein d’une confrérie très célèbre qui fut appelée sur les plus grands chantiers à travers le monde : par Vauban pour ses fortifications, puis par Bonaparte pour les canaux de Saint Quentin, à Givors et même plus loin en Pologne ou en Louisiane.
Des témoignages de leur talent subsistent dans l’architecture du village et aujourd’hui encore, des tailleurs de pierre perpétuent la tradition et la confrérie s’est transformée en association à but culturel : « la Société des Maçons ».

Dispositions spéciales COVID 19

Groupe de 10 personnes (9 + 1 guide). Port du masque obligatoire pour la guide et les visiteurs. Distanciation sociale.