Sports et action

Les pieds sur terre ou la tête dans les nuages ?

En l’air

En parapente, planez au-dessus de la vallée de Samoëns et survolez le Criou, confortablement installé et accompagné d’un professionnel. Du baptême au stage, nul besoin d’être expérimenté.

En hélicoptère, à plusieurs centaines de mètres au-dessus du sol, tout paraît si petit et si grandiose à la fois… Au départ de Samoëns, survolez de magnifiques panoramas, pour un baptême inoubliable…

Sur terre

Avec le quad, en famille (les enfants peuvent monter à l’arrière), entre amis, en amoureux… La vallée du Giffre et ses alentours n’aura plus de secrets pour vous. Une promenade ludique sur les chemins, pour ceux qui veulent profiter de la nature sans trop d’efforts !

A cheval,  partez pour une randonnée d’une heure et demie à plusieurs jours. Pour les enfants, des balades à poneys sont également proposées.

Sous terre

Avec la spéléologie, dès 5 ans, découvrez les merveilles cachées de la région à travers un voyage au cœur de la terre. Toboggans, galeries, gouffres et même rivières souterraines s’ouvriront à vous, accompagnés d’un guide expérimenté qui vous fera arpenter les grottes de Balme, de Megevette et pour les plus téméraires, le gouffre Jean-Bernard, un des plus profonds au monde (-1600m) !

Entre ciel et terre

Avec l’escalade, découvrez le monde vertical, solidement accrochés aux falaises de calcaire ou de granit des environs de Samoëns. Le rocher des Tines, entre Sixt et Samoëns, est accessible à partir de 3 ans.

La via ferrata fait le lien entre la randonnée et l’escalade et peut être pratiquée par les enfants. Equipés de casques et de harnais, vous suivrez un parcours aérien, ludique et sportif sur les falaises dominant Samoëns, grâce à des câbles, passerelles et ponts de singe.

En roues libres

Dès les beaux jours, quand la neige a fondu, Samoëns devient une terre de vélo. Ici, le col de Joux-Plane, culminant à 1 700 mètres d’altitude, est le repère (voire le repaire) des cyclistes chevronnés qui souhaitent inscrire un col de légende à leur palmarès. Franchi de nombreuses fois par les coureurs du Tour de France, son ascension depuis Samoëns permet de parcourir un merveilleux balcon ouvert sur la vallée et le massif du Mont-Blanc. Avec ses 400 km de sentiers et 28 pistes typées freeride et single track, les cyclistes aux mollets moins entraînés trouveront également à Samoëns de quoi se faire plaisir. Le village a d’ailleurs obtenu le label national “Accueil vélo” qui garantit un accueil et des services de qualité le long des itinéraires cyclables.

VTT de descente ou Enduro ?

Alors, envie de partir à l’aventure ? Il suffit de louer un vélo ou un VTT auprès des nombreuses enseignes présentes en ville et de s’élancer, pourquoi pas, sur la route qui vous mènera au cirque du Fer-à-Cheval, pour admirer les gorges des Tines et continuer jusqu’à la cascade du Rouget. Envie d’une balade familiale sans difficulté ? Embarquez votre tribu le long des berges du Giffre, vers le lac Bleu à Morillon. Envie de vitesse et de sensations ? Les plus sportifs tenteront le VTT de descente ou encore l’Enduro, dont certains tracés sont accessibles depuis les remontées mécaniques. Et pourquoi ne pas découvrir la vallée du Giffre autrement, avec un moniteur qui vous contera l’histoire des lieux dans le cadre d’une balade patrimoniale ou vous initiera au VTT électrique lors d’une promenade gourmande à la ferme ou chez le producteur… ? De jour comme de nuit, les propositions ne manquent pas ! Et si votre truc, c’est le fat bike, sachez que ce vélo atypique à larges roues -faites pour adhérer à la neige- s’enfourche aussi en été sur les sentiers de la vallée. La neige a bien fondu et il n’est pas nécessaire d’attendre l’hiver pour imprimer sa trace sur les chemins de Samoëns.

Infos pratiques : retrouvez les infos vélo et les itinéraires VTT de la vallée du Giffre sur samoens.com.

Agenda : En juillet, à l’occasion de “Adopte un col”, Joux-Plane est fermé à la circulation par arrêté départemental et les cyclistes peuvent s’en donner à cœur joie sur l’une des montées les plus exigeantes de Haute-Savoie.