X
logo grand massif

Notre histoire

Le nom « Samoëns » remonte à l'an 1167. Il découle d'une expression médiévale qui signifie « les sept monts » qui entouraient le village : Cuidex, Vigny, Folly, Oddaz, Bostan, Chardonnière, Freterolles, La Vullie. C'est pourquoi ses habitants se nomment les septimontains et les septimontaines.

samones-histoire

Au bord de la rivière du Giffre, au seuil d'une large vallée glaciaire, le bourg est serré autour d'un grand tilleul qui en dit long sur son histoire. Planté en 1438, toujours en pleine forme, le "Gros Tilleul" atteint aujourd'hui 9,50m de tour de tronc !

Tailleur

Dans le village, subsistent partout des témoignages du talent des tailleurs de pierre, qui firent autrefois sa réputation. Voilà pourquoi les maisons anciennes de Samoëns sont pour la plupart non pas en bois, mais en pierre ! En 1659, regroupés au sein d'une véritable confrérie, les Frahans (nom donné aux tailleurs de pierre) étaient si réputés qu'ils furent appelés sur les plus grands chantiers de Vauban ou de Napoléon Bonaparte.

Les tailleurs de pierre
Les tailleurs de pierre

74340 Samoëns

T.04 50 34 40 28
F.04 50 34 40 28

Voir le site internet



Samoëns était mondialement réputé pour ses tailleurs de pierre. Ceux-ci exportaient leur savoir à l'autre bout du monde pour des chantiers faisant appel à leur savoir-faire.

La tradition de la pierre a marqué la vallée du Haut-Giffre qui regorge de carrières de calcaire (coefficient 13 de dureté). Pour compléter leurs revenus issus de l'activité agricole, les hommes de la région travaillaient la pierre.
En 1659, les frahans (nom donné aux tailleurs de pierre) étaient si nombreux à Samoëns et leur savoir-faire si réputé, qu'ils se sont regroupés au sein d'une confrérie très célèbre. Celle-ci menait des actions philanthropiques, prenait soin des malades, formait de jeunes apprentis dans sa propre école de dessin qui abritait une importante bibliothèque.
Les membres de la confrérie des maçons et des tailleurs de pierre de Samoëns furent appelés sur les plus grands chantiers : par Vauban pour ses fortifications, puis par Bonaparte pour les canaux de Saint Quentin, à Givors et même plus loin en Pologne ou en Louisiane.
Pour communiquer et pour ne pas se faire comprendre des autres, ils utilisaient un dialecte bien à eux : « le mourmé». Des témoignages de leur talent subsistent partout sur l'architecture du village.
Aujourd’hui encore, plusieurs tailleurs de pierre perpétuent la tradition à Samoëns et la confrérie s'est transformée en association à but culturel : « la Société des Maçons ». Elle propose des visites guidées à la découverte du patrimoine local en hiver et en été.

Lire la suite

Visite du bourg historique de Samoëns en anglaisVisite du bourg historique de Samoëns en anglais

Visites commentées du patrimoine historique et architectural du bourg de Samoëns en anglais. Visite sur demande (minimum 3 pers.)

En savoir plus
Visite du bourg historique de SamoënsVisite du bourg historique de Samoëns

Visites commentées du patrimoine historique et architectural du bourg de Samoëns.

En savoir plus
Eglise Notre Dame de lEglise Notre Dame de l'Assomption

L'église de Samoëns, marquée par le travail des tailleurs de pierre, est le symbole du village.

En savoir plus
Eglise Notre Dame de lEglise Notre Dame de l'Assomption

L'église de Samoëns, marquée par le travail des tailleurs de pierre, est le symbole du village.

En savoir plus
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Vérification anti-spam

Copier les mots ci-dessus

 
Contact Localisation
< Retour fiche

LOADING

Implanté au cœur du village, dans un site exceptionnel, le jardin botanique du nom de la Jaÿsinia s'étire sur 3,5 hectares et rassemble 4 500 espèces de la flore de montagne issue des 5 continents. Il fut créé en 1906 par Marie-Louise Cognacq-Jaÿ, créatrice avec son mari de l'enseigne « La Samaritaine » et native de Samoëns. Au-delà du bourg, sur les versants boisés, le village compte neuf petits hameaux qui restent insensibles au temps qui passe...

 

histoire2

S'enrichissant de l'arrivée du tourisme, Samoëns a su garder son authenticité et propose aujourd'hui un équilibre parfait entre grand domaine de ski (Le Grand Massif, 265km de pistes) et une vie de village conviviale et animée. Accueillante envers les nombreux visiteurs qui l'aiment hiver comme été, Samoëns vit 365 jours par an grâce à ses quelque 2300 habitants à l'année et les habitudes qui rythment les saisons : le marché (l'un des plus grands de Haute-Savoie), les petits commerces, les restaurants...

Témoignage

Découvrez pourquoi ils aiment Samoëns : lisez les témoignages !
Pour en savoir plus sur les petits et grands secrets de Samoëns, n'hésitez pas à faire appel au Guides du Patrimoine et leurs visites guidées !

< Retour fiche
coeur